fbpx

1 877 686.5194

info@consultantimmigration.ca

Immigration : le Québec dévoile ses ambitions pour 2022

Parvenir à l’admission de 49 500 à 52 500 personnes immigrantes, voilà l’objectif du Québec pour 2022. Le nouveau plan annuel malgré les difficultés liées aux vagues successives de la pandémie de COVID-19 s’inscrit pleinement dans le cadre du plan triennal 2020-2022, mis en place à la suite de la consultation publique sur la planification de l’immigration au Québec, tenue par la Commission des relations avec les citoyens à l’été 2019.

 

Le plan transmis à l’Assemblée nationale le jeudi 28 octobre 2021 souligne que les objectifs fixés pour 2021 soit de 44 500 à 47 500 admissions, seront atteints. Par contre l’admission de 7000 personnes supplémentaires prévue en 2021 pour rééquilibrer les objectifs non atteints de 2020 ne sera pas atteint. Pour corriger cette situation, il est prévu en 2021 l’admission de 18 000 autres personnes. Ce rééquilibrage porte l’objectif global de 2022 à environ 70 000 admissions, dont 65% d’immigrants économiques.

 

Selon les informations transmises dans le plan : « Les cibles fixées pour l’année 2022 prennent en considération le nombre de demandes en cours d’examen ou en attente de l’être au Québec et auprès du gouvernement fédéral ainsi que le temps que mettent les candidates et les candidats à concrétiser leur projet d’immigration. Elles sont estimées de manière à assurer le flux des admissions à venir ».

 

En matière d’immigration, il faut remarquer qu’en raison de l’Accord Canada-Québec les deux gouvernements se partagent les responsabilités. Le Québec est responsable de la sélection des personnes immigrantes du volet économique, des personnes réfugiées se trouvant à l’étranger et des demandes traitées pour des considérations humanitaires ou d’intérêt public. Le fédéral lui demeure la seule entité habilitée à admettre les immigrants sur le sol canadien. Il est responsable du traitement des demandes d’asile présentées au Canada.

 

Une ambition insuffisante mais appréciée

 

À travers son plan pour 2021 et les admissions supplémentaires, le gouvernement du Québec entend : « atténuer certaines répercussions socioéconomiques engendrées par la pandémie et de doter le gouvernement du Québec des leviers d’action nécessaires pour contribuer à répondre aux besoins du Québec en matière de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs-clés de l’économie ». Autrement Québec entend aider les employeurs à s’offrir de la main d’œuvre sur place pour pallier la grande pénurie de travailleurs qualifiés auxquels ils font face.

 

Dans un communiqué publié le 28 Octobre, la présidente de l’Association Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ), Madame Véronique Proulx, a apprécié le nouveau plan. Elle a déclaré que : « L’augmentation des seuils d’immigration économique est devenue incontournable pour le Québec. D’ailleurs, près de la moitié des entreprises manufacturières croient qu’il s’agit d’une réelle solution à la pénurie de main-d’œuvre. ». Elle appelle cependant le Québec et Ottawa à travailler davantage pour réduire les délais d’immigration dans la province et faciliter l’arrivée et l’intégration des travailleurs étrangers.

 

François Vincent, vice-président Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) est allé dans le même sens que la présidente du MEQ. Selon ses propos rapportés par lapresse.ca : « Le tiers des PME doit refuser des ventes et des contrats et repousser des projets d’affaires en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Les cibles, incluant le rattrapage, sont nécessaires et aideront les petites et moyennes entreprises du Québec freinées par le manque de personnel. Cette annonce représente une bonne nouvelle pour les entrepreneurs québécois. »

 

Le Québec semble avoir désormais de meilleurs jours devant lui pour l’immigration et la disponibilité des travailleurs qualifiés. Notre cabinet se réjouit de ces bonnes nouvelles et marque toute sa disponibilité à accompagner les entreprises et même les personnes à initier les démarches qui sont utiles pour répondre à leurs besoins.

Vous avez des questions ?

contactez-nous