fbpx

1 877 686.5194

info@consultantimmigration.ca

Programme de mobilité internationale : Une voie rapide d’embauche de travailleurs étrangers

Programme de mobilité internationale

Réussir à embaucher des travailleurs étrangers tout en évitant les tracasseries d’une Étude d’impact sur le marché du travail (EIMT), c’est là l’intérêt du Programme de mobilité internationale (PMI) ; tout le contraire du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) dans lequel l’EIMT est une obligation à satisfaire. Cette dispense d’obtention de l’EIMT s’applique à tous les volets du PMI.

 

Le processus de demande du permis de travail dans le cadre du PMI est simple et se fait en seulement deux étapes. Cette facilité du processus permet aux deux parties de gagner du temps et même d’économiser des ressources financières. Cependant, les avantages du PMI ne sont pas qu’en faveur des travailleurs et des employeurs. Le Canada continue de promouvoir le PMI en raison des intérêts économiques, sociaux et culturels qu’il en tire. Dans le présent article nous vous présentons trois principaux volets du PMI à savoir : Mobilité Francophone, Expérience internationale Canada (EIC) et l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM)

 

1. Programme de mobilité internationale plus (PMI+)

 

Le Programme de mobilité internationale plus (PMI+) relève d’une entente récente entre Québec et Ottawa. Annoncé seulement le 6 août 2021, ce volet du PMI est exclusivement destiné aux employeurs québécois et aux étrangers qui souhaitent s’établir de façon permanente au Québec. Selon l’entente 7 000 permis de travail dispensés de l’EIMT seront délivrés annuellement jusqu’en 2023 afin d’aider la province de Québec à combler ses déficits en main-d’œuvre qualifiée surtout au niveau des secteurs clés de son économie. Le PMI+ est ouvert aux travailleurs étrangers qui ont déjà obtenu leur Certificat de sélection du Québec (CSQ) mais qui sont encore à l’extérieur du Québec. Il vise à accélérer le processus d’arrivée des travailleurs en facilitant d’une part le processus de leur embauche par les employeurs québécois.

 

2. Expérience internationale Canada

 

Expérience internationale Canada (EIC) regroupe trois volets : le permis Vacances-Travail, le permis Jeunes Professionnels, le permis Stage coop international. Tous ces programmes ont la particularité d’offrir à des jeunes d’obtenir une première expérience de travail au Canada.

 

  • Le permis Vacances-Travail : Le PVT est un permis de travail ouvert qui permet au candidat de voyager au Canada et de pouvoir travailler pour financer son séjour. Valide de 12 à 24 mois, il permet aux employeurs d’avoir de la main d’œuvre qualifiée rapidement sur place ou de la faire venir au Canada dans un délai relativement court.
  • Le permis Jeunes Professionnels : Le permis Jeunes Professionnels est un permis de travail fermé qui demande au jeune travailleur étranger de décrocher préalablement une offre d’emploi avant de venir au Canada. L’avantage de ce volet est qu’il permet à l’employeur de s’assurer de la disponibilité de la main-d’œuvre sur toute la période du permis de travail.
  • Le permis de Stage coop international : Ce volet offre la possibilité aux entreprises de recruter de jeunes étudiants en quête de stage professionnel pour bonifier leur CV. Pendant 12 mois, le stagiaire peut accomplir, selon les orientations qui lui sont données, plusieurs tâches au profit de l’entreprise. Le permis de Stage coop international permet de pallier assez rapidement l’indisponibilité de professionnels avec plusieurs années d’expérience.

 

3. Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM)

 

L’Accord Canada-États-Unis-Mexique entré en vigueur le 1er juillet 2020 est venu remplacer l’Accord de Libre-Échange Nord-Américain (ALENA) en vigueur depuis le 1er janvier 1994. Il s’agit d’un accord de libre-échange économique et commercial entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. Il permet aux trois pays de créer un vaste marché de près de 500 millions de consommateurs de biens et services. Initié en réponse à la naissance du bloc européen, l’accord même dans sa version actuelle favorise la circulation des marchandises et des personnes. L’ACEUM favorise l’admission temporaire des hommes et femmes d’affaires des trois pays suivant une formule de réciprocité. Il dispense ces personnes de l’obtention d’EIMT mais exige qu’ils soient citoyens du Canada, des États-Unis ou du Mexique. En fonction de l’objet du voyage, les candidats peuvent devenir résidents temporaires dans l’une des catégories que sont : visiteurs d’affaires, professionnels, commerçants ou investisseurs et personnes transférées à l’intérieur d’une entreprise. Ils bénéficient d’un visa de résident temporaire pour une durée de six (6) mois à trois (3) ans renouvelable ou non. Il faut néanmoins souligner que l’ACEUM ne facilite pas l’admission à la résidence permanente et n’exclut pas les vérifications liées à l’identité et à la sécurité.

 

Chacun de ces volets du PMI présente bien de particularités qu’on ne peut présenter en un article. Comme nous les maitrisons tous parfaitement bien, nous sommes à même de répondre à toutes vos préoccupations si vous prenez contact avec nous. Depuis plus de vingt années, nous conseillons avec succès des dizaines d’entreprises à faire le choix du programme qui convient le plus à leurs réalités. Vous aussi avez besoin de nous pour optimiser vos choix.

Vous avez des questions ?

contactez-nous