fbpx

1 877 686.5194

info@consultantimmigration.ca

Mises à jour aux programmes IRCC

Pour la nouvelle année, notre premier article se consacrera sur quelques mises à jour visant l’exécution des programmes.

Tout d’abord le 31 décembre 2020, Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a annoncé le renouvellement de la politique d’intérêt public en vertu de laquelle les résidents temporaires disposent de plus de temps pour demander le rétablissement de leur statut légal au Canada. En effet, tout résident temporaire (étudiant, travailleur étranger temporaire et visiteur) dont le statut a expiré/expirera entre le 30 janvier 2020 et 31 mai 2021 auront jusqu’au 31 août pour présenter une demande de rétablissement de statut. Si vous avez des employés ou des candidats dans cette situation, vous pouvez également les accompagner dans le processus d’une demande d’autorisation temporaire en attendant la finalisation de l’examen de la demande de permis de travail, pourvu que vous respectiez les exigences des deux programmes applicables (Programme des travailleurs étrangers temporaires et Programme de la mobilité internationale).

Deuxièmement, le 8 janvier 2021 IRCC a rendu publique une nouvelle mesure visant à faciliter le maintien du statut de résident temporaire et ultimement, l’accès à la résidence temporaire de certains détenteurs de permis de travail post-diplôme (PTPD). Ainsi, tout détenteur d’un PTPD arrivé à l’échéance le 30 janvier 2020 ou après (dans les 4 mois ou moins le jour de la demande) pourra présenter une nouvelle demande et il se verra octroyé la prolongation de son permis de 18 mois supplémentaires. Pour cela, les demandeurs doivent se trouver au Canada et présenter une demande entre le 27 janvier et 27 juillet 2021. Cela permettra à certains de ces candidats de rétablir leur statut en tant que travailleurs selon les modalités présentées ci-dessus et pourquoi pas, pour ceux qui désirent s’établir au Québec, de devenir éligibles au Programme de l’expérience québécoise et profiter des mesures transitoires.

La troisième nouvelle vise l’obligation de présenter un test de dépistage de la COVID-19. Cette nouvelle mesure applicable à partir du 7 janvier s’applique aux voyageurs quelle que soit leur citoyenneté, âgés de 5 ans et plus se rendant au Canada par voie aérienne. Le dépistage doit être effectué à l’aide de l’un des deux types de tests pour la COVID-19 – soit une réaction de polymérisation en chaîne moléculaire (PCR) ou une amplification isotherme à médiation par boucle (LAMP) – et doit être effectué dans les 72 heures avant le départ prévu du voyageur pour le Canada. Des mesures transitoires ont été prévues pour les voyageurs provenant de certains pays dont la liste complète peut être consultée dans le même communiqué. On notera également, que la nouvelle mesure ne remplace pas le plan de quarantaine, tout au contraire, dorénavant, les agents des services frontaliers porteront une attention accrue à ce document présenté lors de l’arrivée.

Veuillez-vous assurer que vos futurs employés auront accès à toutes ces nouvelles exigences concernant l’entrée au Canada, puisqu’elles sont de stricte application. Nous vous encourageons à faire preuve de vigilance et de réviser au besoin le calendrier des arrivées de vos nouvelles recrues si jamais vos futurs collègues n’ont pas accès à un des tests reconnus dans le délai prescrit.

Vous avez des questions ?

contactez-nous