1 877 686.5194

info@consultantimmigration.ca

ARRIMA et le Portail employeurs

Longuement attendue, la section pour les employeurs sur l’interface ARRIMA est maintenant opérationnelle.

Tout d’abord, la section dédiée aux individus permet aux candidats à l’immigration permanente désirant s’établir au Québec, de faire une déclaration d’intérêt. Le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et Intégration (MIFI) invite les candidats ayant le meilleur potentiel d’intégration et répondant le mieux aux besoins du marché du travail, à présenter une demande de sélection permanente.

Ensuite, la section dédiée aux entreprises permet à celles-ci d’avoir accès aux profils de candidats inscrits dans le bassin et de démarrer le processus de recrutement (via le Portail employeurs). En devenant opérationnel, le Portail employeurs assure les prémisses de l’atteinte du but de cette interface, qui est d’arrimer les besoins des entreprises avec les meilleurs candidats inscrits. Pour une démonstration détaillée du processus d’inscription sur le Portail employeurs, des critères de recherche, de la consultation des profils et de la mise en contact avec les candidats, nous vous invitons à consulter les tutoriels préparés par le MIFI disponibles ici.

Tout en gardant à l’esprit que le Portail employeurs n’est pas juste une banque de candidatures ou une agrégation de CV, il pourrait :

  1. Permettre aux PME qui ne disposent pas actuellement des budgets pour le recrutement international ou qui veulent tenter une première expérience dans ce sens, d’avoir accès à des candidats qualifiés et motivés à s’établir au Québec. Nous vous rappelons que l’utilisation du Portail employeurs est gratuite ;
  2. Être une alternative aux activités de recrutement de type Journées du Québec (une activité organisée également par le MIFI) mais qui peut être coûteuse et qui a aussi ses limites, comme la compétition pour les mêmes candidats dans le même intervalle ;
  3. Faciliter l’arrivée au Canada de ces travailleurs qualifiés. Il est important de mentionner que le Portail employeurs ne crée pas une troisième voie pour l’arrivée des travailleurs étrangers temporaires. Nous vous rappelons qu’on est toujours en présence de deux programmes : Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) et Programme de la Mobilité internationale (PMI), avec les distinctions vues lors de nos articles antérieurs. C’est ici la petite nuance qui peut faire la différence dans la gestion des attentes de toutes les parties, employeurs comme candidats.
    • Tout d’abord, si à la fin d’un processus d’embauche, vous décidez de faire une offre d’emploi, vous devez la faire valider selon la procédure exigée par le MIFI. Grosso modo, il s’agit d’un engagement pris envers le MIFI d’embaucher le candidat une fois devenu résident permanent. Il s’agit toutefois, d’une obligation de moyens et non pas de résultats!
    • Cela augmenterait les chances de votre candidat d’être invité à présenter une demande de sélection permanente qui aboutira à l’émission d’un Certificat de sélection permanente (CSQ)- émis dans un délai de 6 mois- première étape dans l’obtention de la résidence permanente. Pour un aperçu des rondes d’invitation et des critères pris en considération, nous vous invitons à consulter cette page du MIFI ;
    • En parallèle avec l’étape précédente ou après l’obtention du CSQ, vous pouvez démarrer les démarches d’une demande d’EIMT selon les exigences du PTET. Si le poste visé exige un affichage, vous avez intérêt à attendre l’émission du CSQ, puisque vous en serez exempté ! Si le poste est visé par le Processus simplifié (sans affichage), l’avantage est que, probablement, vous n’aurez pas à renouveler les autorisations de travail, en espérant que votre employé deviendrait résident permanent à l’intérieur de la période de la durée de validité du permis du travail. Mais pour cela, vous devez bien calculer la date d’arrivée de votre employé. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

 

En conclusion, le Portail employeurs peut être un instrument de vos stratégies de recrutement international. Il vous appartient pourtant, de bien le moduler en fonction de vos besoins, de comprendre les exigences de sélection des travailleurs permanents via le Programme régulier et de garder toujours à l’esprit que dès que l’on présente une demande d’EIMT et de permis de travail, vous et vos candidats devez respecter les exigences applicables aux travailleurs étrangers temporaires. Et finalement, les services du portail pourraient être utilisés en conjonction avec d’autres mesures visant la facilitation du recrutement international.

 

Nous finirons cet article avec le rappel des mesures d’aides financières au recrutement international disponibles depuis l’été 2019 et annoncées par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) dans la Grande corvée 2.0, une campagne visant à cartographier les besoins de entreprises québécoises, qu’il s’agisse de l’accès aux technologies ou à la main d’œuvre qualifiée. Pour y accéder contactez Services Québec de votre région et vous pourrez être guidé par un agent de la MTESS.

 

Des questions sur la meilleure stratégie à établir pour réussir vos projets d’embauche de travailleurs étrangers temporaires ? Contactez-nous.

Vous avez des questions ?

contactez-nous