Message important

Tous les dossiers en lien avec l’immigration canadienne sont sous la responsabilité de Me Jonathan Veilleux, Avocat

Visas pour les États-Unis

Résidence permanente américaine

Plusieurs personnes deviennent résidents permanents à la suite d’un emploi ou d’une offre d’emploi. Certaines catégories requièrent une certification de la part du U.S. Department of Labor démontrant qu’il n’y a pas assez de travailleurs américains qui peuvent, veulent, sont qualifiés et disponibles pour faire le travail dans la région géographique là où le travailleur immigrant doit être embauché, et qu’aucun travailleur américain n’est déplacé par le travailleur étranger. Dans d’autres cas, des travailleurs hautement qualifiés, ceux avec des habiletés extraordinaires dans certaines professions et des investisseurs/entrepreneurs, privilégient d’une priorité. Dans tous les cas, le processus requiert plusieurs étapes.

Lire la suite...

Citoyenneté américaine

Il existe plusieurs façons permettant aux résidents permanents (détenteurs de Green Card) depuis au moins cinq (5) ans, de devenir citoyens américains.

Lire la suite...

Visa pour professionnel canadien TN

Les professionnels canadiens peuvent accéder au marché du travail américain avec une plus grande facilité que d'autres professionnels à travers le monde. Ce traitement préférentiel est lié aux dispositions que l’on retrouve dans l'Accord de Libre-Échange Nord-Américain (ALENA).

Ce type de visa est renouvelable annuellement et a une durée limitée de sept (7) ans. Les bénéficiaires du Visa Temporaire pour Professionnel doivent être titulaires d’un baccalauréat ou l’équivalent. 

Lire la suite...

Visa pour professionnel international H-1B

Le Visa pour professionnel international mène à la Green Card (résidence permanente basée sur l’emploi) et presque tous les pays du monde y sont admissibles.

CONDITIONS D'ADMISSIBILITÉ

  1. Être citoyen d’un pays éligible (tel que le Canada
    ainsi que la plupart des pays d’Europe);
  2. Le bénéficiaire doit détenir au moins
    un baccalauréat ou l’équivalent;
  3. La position aux États-Unis, pour laquelle le bénéficiaire demande un visa, doit exiger au moins un baccalauréat;
  4. Le salaire payé à l’employé doit refléter l’importance
    de la position de l’emploi.

 

Lire la suite...