Visas pour les États-Unis

Visa intracompagnie L-1

Le visa intracompagnie est offert aux individus qui ont été à l’emploi d’une entreprise située à l’extérieur des États-Unis pour au moins une des trois (3) dernières années. Cette entreprise doit avoir une filiale américaine; c’est par celle-ci que l’on demande de transférer l’employé par un statut de visa intracompagnie.

Suivant l’Acte sur l’Immigration de 1990, le détenteur de ce type de visa est exempt des conditions l’obligeant de continuer de prouver régulièrement son intention de ne pas immigrer aux États-Unis, facilitant ainsi la transition à la Green Card (résidence permanente) aux États-Unis.

L’application de la résidence permanente est traitée sous la catégorie de Première Préférence. La demande d’une résidence permanente par tout détenteur d’un visa intracompagnie ne peut se faire qu’après la première année.

Le visa intracompagnie est offert pour le transfert des propriétaires, des exécutifs, des cadres de direction et des gestionnaires sous la désignation
visa intracompagnie A, ou encore d'un employé possédant des connaissances spécialisées sous la désignation visa intracompagnie B et sa famille.

IL EST IMPORTANT DE COMPRENDRE LES DIFFÉRENCES ENTRE CES TYPES DE TRAVAILLEURS
  • CADRES DE DIRECTION

Sur la base du règlement de l’Immigration et Service de Naturalisation (INS), un cadre de direction est un employé qui a comme premières fonctions de diriger l’administration d’une organisation ou ses principales composantes. Ces fonctions consistent à établir des politiques, des stratégies et des objectifs, à exercer un grand degré d’autorité, à prendre des décisions et aussi en recevoir de la supervision générale des cadres d’un niveau supérieur tels que le conseil d’administration et les actionnaires.

Généralement, le cadre de direction doit superviser le travail d’autres personnes. Par contre, des changements à l’Acte de l’Immigration et Naturalisation en 1990 permettent aux employés de se qualifier en tant que cadres de direction même s’ils ont peu d’employés sous leurs responsabilités.

  • GESTIONNAIRES

D’après les règles de l’INS, une personne est considérée comme gestionnaire lorsque ses fonctions primaires incluent :

  1. La direction d’une organisation, d’un département ou d’une subdivision;

  2. Le contrôle des tâches des autres professionnels, superviseurs ou gestionnaires;

  3. Le pouvoir d’engager ou de mettre à pied du personnel ou de recommander que ces actions soient prises;

  4. L’autorité sur les opérations de tous les jours.

  • TRAVAILLEURS SPÉCIALISÉS

D’après les règles de l’INS, un employé est reconnu avoir des connaissances spécialisées si :

  1. Il possède une connaissance spécialisée du produit et de son application dans les marchés internationaux;

  2. Il possède un niveau de connaissances avancé des procédures de la compagnie.