Visas Canada

Transfert intracompagnie

2. QUALIFICATIONS REQUISES

Haute direction, cadres et employés avec des connaissances spécialisées sont des postes admissibles pour ce visa de travail.

Le premier groupe inclut des individus oeuvrant au niveau de la direction ou de la gestion. 

 

Un poste de direction signifie que l’individu :

  • Dirige l’organisation elle-même ou en est un élément important, ou occupe un poste clé de l’organisation;

  • Fixe les objectifs et établit les politiques de l’organisation, ses composantes ou ses fonctions;

  • Dispose d’une grande latitude quant à ses décisions.

Un employé cadre signifie que ce dernier :

  • Gère l’organisation ou un de ses services, ou une subdivision, ou une composante de celle-ci;

  • Supervise le travail des autres membres du personnel cadre et professionnel;

  • Exerce un pouvoir discrétionnaire sur les opérations quotidiennes des activités ou fonctions sous son autorité.

Le deuxième groupe inclut les individus ayant des connaissances spécialisées.

Les individus détenant des connaissances spécialisées doivent démontrer un niveau élevé de connaissances et de compétences pour mettre en place les processus et les procédures au sein de l’organisation (les produits, les procédés et les services peuvent inclure la recherche, l’équipement, les techniques, la gestion ou d’autres aspects).

Voici quelques caractéristiques d’un individu possédant des connaissances spécialisées :

  • Il possède des connaissances qui s’avèrent précieuses en ce qui a trait à la compétitivité de l’employeur sur un marché concurrentiel;

  • Il se qualifie de façon unique pour contribuer à la connaissance des conditions d’exploitation à l’étranger de l’employeur canadien;

  • Ses connaissances sont le fruit d’une vaste expérience acquise préalablement chez son employeur actuel.

 

Le type de visa L-1 sert au transfert d’employés qualifiés à l’intérieur d’une même compagnie dans le but d’accroître l’efficacité de la gestion, de développer les marchés d’exportation canadiens et d’accroître la compétition des entreprises sur le marché international.

L’entrée au Canada des personnes transférées est établie selon les règles sur l’Accord général sur le commerce des services (AGCS)